Info Pratiques

Rodez & ses alentours

Le Musée Soulages, la Cathédrale Notre Dame de Rodez…Profitez du championnat pour découvrir la ville de Rodez et ses alentours !

Voici une vidéo de présentation de la ville, réalisée par Rodez Agglomération :

Rodez est le chef-lieu du département de l’Aveyron (12). C’est la ville qui accueillera prochainement les championnats d’Europe de Parabadminton. Ses habitants sont appelés les ruthénois et elle possède plus de 23 000 habitants.

RODEZ084.jpg
Vue sur Rodez

 

RODEZ088.jpg
Centre-ville de Rodez

 

MUSÉE SOULAGES : Récent mais déjà grand

Si vous vous promenez à Rodez, il se peut que vous aperceviez un enchaînement de volumes parallélépipédiques. Ces gros bâtiments, c’est tout simplement le Musée Soulages. Le Musée Soulages a été inaugurée le 30 mai 2014 en présence du président de la République de l’époque, François Hollande. Ce musée d’art contemporain, de plus de 6000m², rend hommage aux œuvres du peintre ruthénois, Pierre Soulages, l’un des peintres les plus populaires au monde. Le fait que ce musée se trouve à Rodez répond à une volonté propre de l’artiste : « Lorsque je reviens à Rodez, je me sens appartenir aux habitants de ce pays, ces paysans apparemment rugueux, mais très raffinés». Spécialisé dans l’outrenoir (représentés par les images ci-dessous), vous y verrez les œuvres majeurs du peintre sur des multiples supports que ce soit des peintures sur papier, sur toile imprimé ou bien encore des vitraux, similaires à ceux que le peintre a conçu à Conques. En 2005, Pierre Soulages a réalisé une dotation exceptionnelle de 250 œuvres et 250 documents à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. C’est la dotation la plus importante d’un artiste vivant et le début de la construction du musée. Il est désormais labellisé « Musée de France ». On y retrouve, également, des expositions temporaires mettant en valeur d’autres artistes contemporains. Situé au centre-ville, il connait un très grand succès. A proximité du musée vous trouverez la brasserie tenu par le chef Michel Bras, pour les plus affamés après leur visite.

RODEZ Soulages096 copie.jpg  RODEZ Soulages098.jpg

Adresse : Jardin du Foirail, Avenue Victor Hugo, 12000 Rodez

Horaires : fermé le lundi

mardi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
mercredi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
jeudi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
vendredi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
samedi 11:00–18:00
dimanche 11:00–18:00

Attention ! Fermé le 1er Novembre

CATHÉDRALE DE RODEZ : une battisse au nombreux superlatifs

RODEZ cathédrale102 copie.jpg
Une des façades de la Cathédrale de Rodez

La cathédrale de Rodez possède une particularité, elle a été construite pendant plus de 300 ans. Elle fut élaborée entre le XIIIe et le XVIe siècle. Cette cathédrale catholique romaine, de style gothique, se retrouve au cœur de la ville. Ce clocher, haut de 87m, révèle une grande partie de l’histoire de Rodez et c’est l’un des plus hauts clochers plats de France. Le clocher est d’ailleurs visitable avec l’office de tourisme ruthénois, moyennant une montée de près de 400 marches dans des escaliers en colimaçon exigus et sombres. Vous pourrez accéder à une vue privilégiée à 360° sur la ville et ses alentours. Les dimensions de cet édifice sont quasiment équivalentes avec celles de la cathédrale Notre Dame de Paris avec une étendue de 100m. Il s’agit d’un monument historique en grès rose qui permettait de protéger, autrefois, les remparts de la ville. Ce monument est un lieu symbole de la ferveur chrétienne qui régnait. Au vu de son succès auprès du grand public un billet touristique à son effigie est disponible à l’Office de Tourisme de Rodez, inspiré de la monnaie de Paris.

Une expérience à ne pas manquer !

RODEZ cathédrale103 copie.jpg
La cathédrale de Rodez de nuit (vue sur la façade principale)
RODEZ cathédrale104 bis copie.jpg
L’intérieur
RODEZ cathédrale109 copie.jpg
Vue du clocher sur Rodez et l’avenue Victor-Hugo

 

Adresse : Rue Frayssinous, 12000 Rodez (vu sur la façade principal sur la place d’Armes)

Horaires : Tous les jours de 8h à 18h30

MUSÉE FENAILLE : Le passé ne s’oublie pas

RODEZ fenaille091 copie.jpg
Statue-menhir

Le musée Fenaille est un musée d’histoire et d’archéologie possédant une collection unique de statues-menhirs, la plus importante en France. Ces figures anthropomorphes, érigées autour du IIIe millénaire avant notre ère, sont les plus anciennes représentations de l’Homme connues en Europe occidentale. Ce musée valorise la région du Rouergue avec des sculptures qui sont présentés au public autour de quatre grandes périodes principales : la Préhistoire, l’Antiquité, le Moyen-Âge et la Renaissance. Avec sa collection gallo-romaines, il permet, enfin, au public de faire un retour dans le temps, sur ces périodes historiques charnières que les Hommes ne doivent pas oublier.

Adresse : 14 Place Eugène Raynaldy, 12000 Rodez

Horaires :

mardi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
mercredi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
jeudi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
vendredi 10:00–12:00 et 14:00-18:00
samedi 11:00–18:00
dimanche 14:00–18:00
lundi Fermé

Attention ! Fermé le 1er Novembre

MUSÉE DENYS-PUECH : La sculpture au service de la culture

Le musée Denys-Puech rend hommage au sculpteur Denys-Puech, artiste qui a révolutionné son temps. Il s’agit du musée le plus ancien musée des Beaux arts de la ville. Connu pour ses représentations féminines, souvent empreintes d’une grande mélancolie, ce sculpteur, originaire de Bozouls (Aveyron), était également renommé pour ses portraits. Depuis 1987, le musée Denys-Puech s’ouvre à la création contemporaine. Ce « musée de poche » est spécialisé dans la sculpture et l’entrée est gratuite. Vous pourrez voir « La muse d’André Chenier », une oeuvre spectaculaire et principale de ce musée qui en fait un succès majeur. Des expositions temporelles sont également disponibles.

Adresse : Place Clemenceau, 12000 Rodez

Horaires :

mardi Fermé
mercredi 14:00–18:00
jeudi 14:00–18:00
vendredi 14:00–18:00
samedi 14:00–18:00
dimanche 14:00–18:00
lundi Fermé

Attention ! Fermé le 1er Novembre

D’autres territoires sont à découvrir en Aveyron autour de Rodez. Par exemple, l’Aveyron est le département qui comptabilise le plus de villages dans le label « Les plus beaux villages de France ». Ce département en regroupe 10 que vous pourrez peut-être découvrir à l’occasion de votre séjour en Aveyron.

BELCASTEL : Une invitation à prendre son temps

BelcastelDSC_2526 copie.jpg
Belcastel

Si vous visiter Belcastel, vous ne raterez pas son château fort construit sur un roc vertigineux. C’est l’un des plus beaux de l’Aveyron. Il date du XIème siècle et vous y aurez accès en franchissant un pont-levis ! Des expositions d’art sont proposés à l’intérieur de cette bâtisse. Dans cette cité médiéval, vous serez agréablement surpris par les maisons en pierre de Pays aux toitures de lauzes qui encerclent ce château historique. Ce village est digne d’une carte postale. Des personnalités y sont issus puisque c’est ici qu’a commencé à exercer le célèbre chef cuisinier Cyril Lignac. A voir, également, le vieux pont de pierre qui enjambent la rivière de l’Aveyron.

BelcastelDSC_2543 copie.jpg
Belcastel et son château fort

BROUSSE LE CHÂTEAU : Village caché a ne pas ignorer

Brousse le chateauDSC_8884 copie.jpg
Le château de Brousse

Situé entre Saint-Afrique et Réquista, ce village atypique, entouré de végétation, est dominé uniquement par la forteresse de son château conçu au IXème siècle. Ce château protège un des plus beaux villages de France. Vous pourrez y visiter les remparts, les tours ainsi que les appartements du seigneur. Ce château a appartenu successivement à la comtesse de Toulouse, puis à la famille d’Arpajon, une des plus importantes du royaume. Il a été racheté en 1839 par la commune qui le transforma en presbytère. Brousse le Château se trouvant sur les gorges du Tarn, entouré entre la rivière du Tarn et de l’Alrance, vous pourrez y admirer un panorama extraordinaire. Ce village revalorisé par ses habitants méritent fortement le détour.

CONQUES : Où la foi incarnée

Conques copie.jpg
Conques

Conques est un petit village de 300 habitants situé à flanc de colline dans l’ouest Aveyron, qui met en valeur un très grand patrimoine roman et culturel. Il est célèbre pour être une étape singulière sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, et plus précisément sur la Via Podiensis qui débute au Puy en Velay. Ce petit village est un lieu très agréable à visiter et regorgeant de bâtisses toutes plus intéressantes les unes que les autres. La plus intéressante d’entre elles reste l’abbatiale Sainte-Foy de Conques. Pur chef d’œuvre de l’architecture romane du XIIe siècle, elle est historiquement connue pour son tympan emblématique qui représente le jugement dernier avec à gauche l’enfer et à droite le paradis. Elle est depuis les années 1980 ornée des vitraux réalisés par l’artiste aveyronnais Pierre Soulages. Le village se construit autour de ce lieu emblématique et abrite un important regroupement d’institutions religieuses, avec une auberge pour les marcheurs, ainsi qu’un monastère accolé à l’abbatiale qui renferme la célèbre statue reliquaire, une vierge en bois d’if recouverte d’or qui est un chef-d’œuvre d’orfèvrerie.Ce village respire une certaine sincérité et une ambiance d’antan qui nous transporte le temps de la visite.

 

Conques080 copie.jpg
L’abbatiale Sainte-Foy de Conques
Conques082.jpg
Les vitraux de Conques conçus par Pierre Soulages
Conques083.jpg
Statue reliquaire

ESTAING : Village médiéval au patrimoine très riche

Estaing030 copie.jpg
Le village d’Estaing avec vue sur le château et la croix en fer

Estaing est une cité médiévale, se trouvant au cœur de la vallée du Lot et au pied du plateau de l’Aubrac, qui s’inscrit parfaitement avec son temps. Elle est, particulièrement, connue du fait que son château appartient à Valéry Giscard d’Estaing, ancien président de la République Française de 1974-1981 qui l’a récemment acheté (en 2005). Toujours habitable et visitable, il appartenait à une des familles les plus puissantes du Rouergue. En haut du donjon, vous bénéficierez d’une vue exceptionnelle sur la vallée du Lot. Cet édifice, de type gothique, est exceptionnel. Ce château est d’ailleurs classés monument historique (depuis 1945), tout comme d’autres nombreux édifices comme le Pont d’Estaing (avec sa croix en fer symbole de l’Aveyron, voir les images ci-dessous) ou encore sa Mairie. Le pont d’Estaing est classés en plus Monument Historique au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cet imposant patrimoine est un atout indéniable pour la localité aveyronnaise. Estaing se situe, également, sur le célèbre chemin pédestre de Saint Jacques de Compostelle dont il est une étape majeure du tracé.

Estaing029 copie.jpg   Estaing032 copie.jpg

LA COUVERTOIRADE : Fondation templière et commanderie hospitalière

Couvertoirade copie.jpg
La Couvertoirade

Situé sur le plateau du Larzac au sein du Parc Naturel Régional des Grands Causses, cher à José Bové, la Cité de la Couvertoirade est un village médiéval, de légende. Dans un endroit qui vous paraîtra inhabitable voire hostile, vous allez tomber sous le charme de ce lieu inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO. A l’intérieur de cette cité vous admirerez le four banal (où des dégustations sont possibles !), son église, son moulin à vent (le seul restauré en Aveyron), l’unique château templier de France, ses maisons caussenardes et l’une des plus imposantes lavogne du Larzac. Classé Patrimoine Mondiale de l’Humanité, cet endroit raconte l’histoire de ses habitants. Il est riche en découverte. Particularité de ce village, il a conservé l’intégralité de ses remparts, long de 420m et d’une épaisseur de 1m30, que vous pouvez visiter grâce au chemin de la Ronde.

NAJAC : Forteresse royale et bastide comtales

 

Najac076 copie.jpg
La commune de Najac et sa forteresse

Situé à l’Ouest du département, la commune de Najac est un chef d’oeuvre du moyen âge perdu dans un écrin de verdure. Elle est devenu une bastide au XIIIème siècle. Son bourg fait partie des « Grands Sites de Midi-Pyrénées ». Vous pourrez visitez une belle et grande forteresse classé monument historique. Inoccupé, il est cependant très bien conservé. Elle est installé juste au dessus des gorges de l’Aveyron, favorisant la pratique d’activité sportives, si le temps le permet. L’histoire de cette cité est liée aux grands événements de l’Histoire de France. Sauvé de la destruction pendant la Révolution française, vous pourrez admirer ce lieu médiéval enchantant. Ce village-rue, d’une longueur impressionnante, a su s’implanter sur une arrête rocheuse. Lors de votre visite, ne négligez pas les nombreux édifices (comme une fontaine datant du XIVème siècle) qui viendront enrichir vos connaissances sur ce village agréable, qui évoque sa propre histoire.

PEYRE : De l’église troglodytique au plus haut viaduc du monde

Village_de_Peyre_vu_depuis_le_Tarn.jpg
Le village de Peyre depuis les gorges du Tarn

A 7km de Millau, vous vous trouverez à Peyre. Ce petit village bâti sur un roc colossal domine les gorges du Tarn. Le nom de ce village évoque cette pierre qui forment les grottes et les cavernes. Impossible de ne pas succomber sous le charme de ce village insolite. Composé quasi-exclusivement de maisons troglodytiques (individu qui habite dans une demeure creusée dans la roche), de même que son église romane Saint Christophe de Peyre, ce village vous proposera une vue majestueuse sur le viaduc de Millau, alliant chef d’oeuvre ancien et contemporain. Peyre vous rappellera à travers ses ruelles les villages typiques méditerranéens. De nombreuses activités sont disponibles et praticables aux alentours du village.

Vue_sur_le_viaduc_de_Millau_depuis_le_village_de_Peyre.jpg
Vu sur le Viaduc de Millau depuis Peyre

SAINT CÔME D’OLT : Village hospitalier à l’allure incroyable

Saint come d'olt.jpg
Le clocher flammé de Saint Côme d’Olt

Situé, comme Estaing au cœur de la vallée du Lot et au pied des monts de l’Aubrac, Saint Côme d’Olt est un village de type « nature ». Le centre de ce lieu a conservé son caractère authentique médiéval (avec notamment ses 3 portes fortifiées). Deux monuments historiques réside ici : le château de Castelnau, qui date du XIIIème siècle et où se trouve la mairie actuellement, et la Chapelle des Pénitents. Mais Saint Côme d’Olt est surtout connu pour son clocher flammé. Ce clocher de style gothique est une quasi-exception en France. Construit entre 1522 et 1532, cette forme atypique attire forcément l’œil, de même que les portes en chênes du clocher qui sont magnifiquement sculptés par le regretté architecte Antoine Salvanh concepteur aussi du clocher de la cathédrale de Rodez. Enfin, cette commune se trouve sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, étape précédent l’arriver à Estaing.

SAINTE EULALIE D’OLT : Cité médiéval artistique et fleuri

Sainte-Eulalie-d'Olt_place_du_Château.jpg
La place principale de Saint Eulalie d’Olt

Situé le long de la rivière du Lot, Sainte Eulalie d’Olt est une cité médiévale richement fleurie. Proche de Saint Geniez d’Olt, vous pourrez admirer son église du XIème siècle, son hôtel renaissance et la roue du moulin à travers des ruelles étroites et tortueuses mais majestueuses. Cette commune est, également, connu pour sa proximité avec l’art. Un musée s’y trouve, destiné à Marcel Boudou célèbre artiste peintre. Un petite école d’arts y a été installé en 1998 et la ville souhaite développer un pôle artistique dynamique. Ce village conserve ses traditions et est un paradis pour les pécheurs niché dans un cadre naturel et protégé mais surtout somptueux au pied des monts de l’Aubrac.

Rue_de_la_Traverse_in_Sainte-Eulalie-d'Olt_03.jpg

SAUVETERRE DE ROUERGUE : Ex-ville nouvelle toujours très attrayante

Sauveterre de rouergue069.jpg
Vue aérienne de Sauveterre de Rouergue

Sauveterre de Rouergue est une commune qui s’est aménagé au XIIIème siècle pour pouvoir répondre à l’urbanisation de cette période. Composé d’une place centrale et de 9 bâtiments dotés d’un jardin et d’un puits, cette bastide est d’une élégance remarquable, la mieux conservé du Sud-Ouest. Sa place centrale révèle la grande prospérité du village au XVIème siècle. Face à l’impossibilité de cultiver sur ce terrain, la commune s’est tourné naturellement vers le commerce. Et il a réussie au point de devenir l’un des plus beaux villages de France. Actuellement, la commune possède des artisans d’arts de très grande qualité entraînant la création d’un pôle d’artisanat d’art à la place de l’ancien presbytère. N’hésitez pas à visiter ces formidables conceptions artistiques. Enfin, cette commune possède un marché de qualité. Si vous voulez des produits frais, vous savez où aller.

Sauveterre de rouergue068 copie.jpg
La place centrale du village

En bonus, nous vous proposons d’autres endroits exceptionnels à visiter à l’occasion du Championnat d’Europe de Parabadminton.

LAGUIOLE : Village traditionnel sur le plateau de l’Aubrac

Laguiole.jpg

Laguiole est la principale commune aveyronnaise située sur le plateau de l’Aubrac (particularité il ne descend jamais en dessous de 1000m d’altitude). Connu pour son fromage et la fabrication de la spécialité locale l’aligot, Laguiole est surtout populaire pour ses fameux couteaux dont il a pu récemment regagné son appellation. Ces couteaux sont l’une des principales richesses du département. Cette charmante commune possède une station de ski (du fait de sa position proche du Massif Central), ainsi qu’une statue, situé au centre ville, représentant le Taureau de Laguiole, une des 46 races bovines française, nommé la race Aubrac. Vous verrez également une sculpture sur un rond-point mettant en évidence la flore riche de l’Aubrac en l’honneur de Michel Besson. N’hésitez pas, aussi, à visiter son église qui vous permettra d’avoir une vue à 360° de la ville composé de maison couverte par des toits de lauzes ou bien de voir l’orgue qui y réside. Enfin, tout proche de Laguiole, les amoureux de la gastronomie peuvent se rendre au restaurant détenu par Sébastien Bras (le fils de Michel Bras) qui a refusé, dernièrement, les célèbres étoiles du guide Michelin.

Taureau_de_Laguiole.jpg
Le taureau de Laguiole
ColtelloLaguiole.jpg
Le couteau de Laguiole

ESPALION : Plus qu’une tradition

Espalion026 copie.jpg

Située dans le nord Aveyron sur les contreforts du plateau de l’Aubrac, la ville d’Espalion est surmontée par le château de Calmont d’Olt et sa vue imprenable sur la vallée du Lot et sur le village de Saint Côme d’Olt caractérisé par son clocher flammé (voir la rubrique qui lui est destiné). Espalion est avant tout un patchwork de bâtisses, toutes aussi imposantes les unes que les autres, bâties par les aveyronnais qui redescendaient de Paris après avoir fait fortune. C’est aussi des édifices historiques, d’anciennes tanneries se dressent sur les rives du Lot non loin du pont vieux, un magnifique pont ancien aux pierres rouges. De l’autre côté de ce pont, se trouve le vieux palais, une bâtisse au charme fou qui surplombe la rivière. Non loin de là, se trouve l’atypique musée du scaphandre dans un château d’un rouge éclatant et qui s’oppose à l’Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste qui représente un lieu de passage pour de nombreux pèlerins. Espalion c’est une petite ville riche en patrimoine et où il fait bon se balader en été sur les rives du lot.

 

Espalion024 copie.jpg
Pont ancien en pierre rouge
Espalion027 copie.jpg
Vieux palais

VIADUC DU VIAUR : La patte Eiffel

Pont du viaur073 copie.jpg
Viaduc de Viaur

Pont du viaur072 copie.jpg

Le Viaduc du Viaur est un pont ferroviaire qui relie l’Aveyron au Tarn. Il fut achevé en 1902 et imaginé par Paul Bodin un disciple du maître Eiffel, qui emporta la construction face à ce dernier. Le pont est constitué d’une structure métallique très aérée qui lui permet une faible prise au vent qui souffle dans la vallée. Constitué de deux arches parfaitement équilibrées qui ne se rejoignent qu’au passage du train, ce pont surplombe de 116m la rivière Viaur et relie les deux côtés de la vallée grâce à ses 460m de rails. Le pont profita récemment de quelques travaux de peintures lui faisant arborer une sublime peinture blanche, qui fut mise à l’honneur en septembre 2017 avec un feu d’artifice sur la vallée à l’occasion des 115 ans de cet ouvrage. Le site où fut érigé ce pont est incroyable à voir, le pont s’étend presque naturellement de part et d’autre de la vallée, et est régulièrement mis en valeur par quelques brumes matinales.

Pont du viaur074 copie.jpg
Les 115 ans du Viaduc du Viaur

 

LES GORGES DU TARN : A couper le souffle !

Gorges du Tarn.jpg

Cet endroit sublime se partage entre deux départements : la Lozère et l’Aveyron. Pour ce dernier, elle concerne les préfectures du sud du département. Elle s’étend sur 53 km et est fortement protégés (par l’Unesco notamment). Toutes dégradations est, évidemment, interdite ! Les Gorges du Tarn traverse le Parc National des Cévennes et le Parc Naturel des Grands Causses. Ce canyon bénéficie d’un climat méditerranéen ainsi que d’une riche diversité au niveau de la faune et de la flore. En plus d’être un lieu historique important, ce site possède des villages totalement atypiques et spectaculaires à ne pas négliger lors de votre visite. Enfin, ce lieu convivial peut se prêter, également à des activités sportives tels que le canoë, la randonnée pédestre, l’escalade et bien d’autres activités que vous pourriez découvrir sur place (en fonction de la saison).

Gorges du tarn copie.jpg

VIADUC DE MILLAU : Le plus haut pont du monde

ViaducdeMillau.jpg

Ce pont à haubans dans le département de l’Aveyron, franchit la vallée du Tarn. De Peyre, vous pourrez admirer cet édifice exceptionnel. Mesurant plus de 2460m de longueur et 343m de hauteur au point le plus haut (19m de plus que la Tour Eiffel), cela en fait un record mondial de hauteur. Le viaduc permet de joindre le Causse Rouge (aux contreforts du Lévézou) et le Causse du Larzac (au sud) en portant l’autoroute A75, et une fois dessus, le panorama s’offrant à vos yeux est vraiment somptueux. Conçu par l’ingénieur français Michel Virlogeux et dessiné par l’architecte anglais Norman Foster (qui a réalisé également le palais de Reichstag en Allemagne et le l’Hôtel de ville de Londres !), le viaduc repose sur 7 piles agrémenté d’une structure plutôt fine, élancée soutenue par, pas moins de 150 haubans qui donnent au tout des allures de voiliers, qui s’accorde parfaitement avec le décor sauvage naturel. Cette structure, d’une valeur de 350 millions d’euros financé par le groupe Eiffage, a vu le jour après de très nombreuses années de recherche et d’études (13 ans environ). En effet, les études ont débuté en 1987 et le passage sur le viaduc a commencé le 16 décembre 2004, trois ans seulement après la pose de la première pierre, le 14 décembre 2001. 3 ans tout pile après le début de chantier, en 2004, a eu lieu l’inauguration de l’ouvrage par le président de la République de l’époque, Jacques Chirac.

Quelques chiffres : Le tablier d’acier pèse 36 000 tonnes soit 5 fois la Tour Eiffel ou 70 TGV. Par ailleurs, plus de 34 millions de véhicules ont traversé le Viaduc depuis son ouverture.

Creissels_et_Viaduct_de_Millau.jpg
Le viaduc de Millau depuis Creissels

ROQUEFORT : Découvrez la légende !

Roquefort.jpg
Le célèbre fromage

Si ce nom vous évoque celui d’un fromage, c’est avant tout celui d’un village. Indispensable dans la gastronomie française et de renommé internationale ce fromage s’affine dans les caves du village. Ces caves abritent des milliers de fromages. Aucune technologique industrielle n’est utilisé dans ces caves et les fromages s’affinent pendant une quinzaine de jours dans celle-ci. Vous pouvez les visiter et vous avez, également, le droit de déguster ce fameux fromage. A notez que ce fromage possède une très grande histoire (et une incroyable légende !) ainsi que d’une solide réputation car il s’agit pour Diderot du « roi des fromages ». Enfin, ce village a été classés par l’UNESCO comme patrimoine mondial en 2011, pour son paysage culturel.

roquefort 2.jpg
Exemple de caves Roquefort

 

Roquefort_5.jpg

MICROPOLIS : A la découverte des insectes

Situé à Saint-Léon (dans le Lévézou sur la route qui mène à Millau), vous trouverez la cité des insectes « Micropolis », parc unique en Europe qui rend hommage au célèbre entomologiste Jean-Henri Fabre. Inspiré du film « microcosmos », cet endroit est composé de 15 pièces qui vous permettent de découvrir au fur et à mesure le monde passionnant des insectes. Plusieurs activités sont accessibles pour tout les goûts et pour tout les âges.

Horaires :

mardi 10:00 à 17:00
mercredi 10:00 à 17:00
jeudi 10:00 à 17:00
vendredi 10:00 à 17:00
samedi 10:00 à 18:00
dimanche 10:00 à 18:00
lundi 10:00 à 17:00

TERRA MEMORIA : Un musée original plein d’histoire

Ce musée interactif, qui se trouve à Bozouls, vous raconte l’histoire des paysages et des terroirs de l’Aveyron depuis la création de la Terre grâce à des animations attractives et ludiques. Vous bénéficierez d’une vue exceptionnelle sur le canyon de Bozouls et sur son célèbre méandre d’une profondeur de 100m et d’un diamètre de 400m, nommé le « Trou de Bozouls ». Ce musée possède, également, des expositions temporaires liée à la problématique de l’environnement et des activités pour toute la famille.

trou de bozouls.jpg
Trou de Bozouls

Horaires :

mardi 10:00-12:00 et 14:00-18:00
mercredi 10:00-12:00 et 14:00-18:00
jeudi 10:00-12:00 et 14:00-18:00
vendredi 10:00-12:00 et 14:00-18:00
samedi 10:00-12:00 et 14:00-18:00

Attention ! Fermé le 1er Novembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s